Existe-t-il un risque de rejet de l’implant dentaire ?